Rencontre de joie

  De joie   
par cette blancheur   
à grande hauteur   
il allait   
les sandales fatiguées   
bras ballants    
la gampette de travers   
par la sente   
vers la rivière   
retrouver   
son ami le capitaine   
le roi pêcheur   
le fraternel amant   
des simples   
des clairs   
des francs   
sur la rive   
aux violettes éparses   
en ouverture   
du ciel   
des arbres   
des visages   
mon ami le poète   
ivre de réalité   
fragile en son errance   
sensible à l'immense douleur   
porteur d'espoir   
assurant imperturbablement   
la fraternité   
question de ne pas enfreindre   
son rôle   
de faiseur de rêves   
avec ces figurines sorties du sac   
poupées de chair et d'esprit   
comme autant de miroirs   
agencés sur le banc de bois   
en courtoisie de notre rencontre   
où se désencombrer   
toi venu de l'estran   
moi des nuits de solitude   
convaincus   
de transmettre nos valeurs   
sans faire de cobayes   
devant notre maison    
le Monde   
auquel nous devions tant et tant   
l'un   
l'exigence d'amour   
l'autre   
le don du cœur.        
 
 
524

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.