jody le faon

   Jody le faon   
trois petits tours et puis s'en vont   
les notes claires   
esprit du piano de Glenn Gould   
en rond sur la portée de terre battue   
parmi les flaques d'eau d'après l'orage   
cette fraîcheur qui vous gagne   
au sortir de la grange   
à sauter à pieds joints   
point de romance   
juste le sourire jusqu'aux oreilles. 
    
Attendre que les chiens montrent les crocs   
et jappent en désordre   
sous l'antienne vespérale   
à coudre la pièce de tissus   
une nappe   
un drap   
pour recouvrir la planche sur ses tréteaux   
adjoindre les chaises dépareillées   
aller dans le pradou   
cueillir les fleurs pour la tablée. 
    
A tout âge   
ménage fait   
rangeons les balais   
soyons les Parfaits   
châtelains en habits rapiécés   
sous la poterne   
assister la levée du jour   
par les champs   
de coquelicots et de bleuets mêlés.   
  
Remisons la communauté   
aux patères du passé   
soyons les obligés de la lumière.     

 
519

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.