Allusion à cloche-merle

 

 Allusion    
 à cloche-merle    
 parmi les voyageurs    
 aux brumes éveillées    
 par l'apport de l'aube   
 ouverte au précipice de l'appel    
 que la corolle crochète  
 d'un amour bifide     
 sur le talus encorbellé    
 de nuages à merci.        
  
 S'imagine    
 d'accords aux épines adventices    
 la joie de nos rencontres    
 par l'écarté des doigts    
 plombant d'un ci-devant mystère    
 à la pointe d'équerre    
 les masques apposés au clair-obscur    
 sur la flèche simagrée    
 des mots se cooptant.        
  
 Poignée d'herbes fraîches    
 en remontant de la fontaine    
 sur la dalle de basalte    
 que l'ombre signe    
 d'une humeur cadenassée    
 par les bras écartés en surplomb    
 se balançant mollement
 sous l'ombre fracassante    
 d'un jet de lave incandescente.        
  
  
 728
   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.