Poussée rouge


Poussée rouge  
des calames    
à l'abordage    
un crêpe au veston    
porté à la sortie de l'église.        
 
La crème chantilly de la nebbia    
écarte ses paupières    
devant le réveil de la rosée    
aux yeux de laitance    
douces amandes des œufs de grenouille     
en bord de mare.        
 
L'éveil    
en coordonnées orthogonales    
se prend les pieds dans le cordage    
à cheminer    
par précaution    
en fond de vallée    
qu'il se complet    
le temps d'une pause    
à se pâmer d'eau pure    
l'espace du matin    
que le corps ablutionne.        
 
Immobile et serein    
malgré ses moustaches    
l'encadrement se mire    
en son reflet.        
 
Se répandent    
les silences    
sur le marchepied du train.        
 
 
617

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.