le dragon de l’âme

 Mascotte des horizons perdus .
Du songe lumineux de la femme 
l'astre crible jusqu'à sa quintessence
l'homme missionné  .

Longue est la voie
des lutteurs de l'aube ;
le devoir est gerçure
aux chercheurs de liberté ;
nul échange de paroles ,
juste le mufle offert
à ce qui est .

Jardin de ton visage
élan de nos cœurs mêlés ;
accueil de ta source de miel
entre mon âme consumée 
et l'ombre du dragon .

Je fais et défais le dispersé
de ce corps à découvert
à mesure du mystère surgit ;
lors  ,
émergence des brumes ,
laisser poindre
la ruse des mots .

Je cligne des yeux ;
étreinte douce des voiles déchirés ,
évocation d'amour,
haut les cœurs
d'un temps à venir .


231

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.