Toile peinte

Toile peinte    
regard éteint    
marche saccadée    
~ douce voix.        
 
Des murmures dans la nuit    
l'ombre fait patte douce    
la guirlande cligne des yeux    
~ je tapote la table de formica.           
 
Un verre à la main    
la moustache rêche    
à petites lampées    
~ comme au bon vieux temps.        
 
C'est par là    
qu'il faut aller    
au baston    
~ la Terre est ronde.        
 
Lever le nez    
un vent nouveau    
écaille la peinture des baraques    
~ hourloupe du message.        
 
Saupoudré de poudre de riz    
le rire écarlate écarte    
les tentures de la scène    
~ passage au miroir.        
 
 
 
597

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.