ma fleur, ma vie, ma vibration

 Dès que j'entendis le mot "amour" .   

Vive voix et cœur énamourés d'une braise ardente,   
se délièrent les fibres de l'ennui    
plongèrent en leurs eaux d'origine   
l'accord essentiel des notes graves et douloureuses 
ma fleur   
ma vie   
ma vibration   
ma pantelante adoration   
bouche en haleine du souffle   
ma grâce sur herbe tendre   
écartelée aux quatre membres de ton corps si doux .   
"Je vous aime, il faut apprendre à dire je." (Christian Bobin)    


310
( En hommage à Saint Jean de la Croix)   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.